Depuis la sortie de Disney+, Pixar nous propose régulièrement certains courts-métrages sur la plateforme de vidéos à la demande. Si certains sont excellents, d’autres sont plus engagés notamment. C’est le cas du sublime court-métrage Out, disponible depuis quelques heures sur la plateforme et que nous avons particulièrement aimé. Il s’agit de la première fois que l’homosexualité est ouvertement abordée au sein d’une création Disney et qu’elle concerne un personnage principal (cela n’a concerné par le passé que des personnages secondaires), un pas de géant pour les créations de Disney quand on connait l’impact et l’influence que peut avoir l’entreprise à travers le monde.

Out, une histoire touchante qui nous montre que l’amour est avant tout universel

Derrière Out se cache l’histoire toute simple d’un homme en couple avec un autre homme. Alors qu’il s’apprête à déménager loin de ses parents pour vivre sa vie loin du jugement de ses proches, ses parents viennent frapper chez lui. À ce moment là, il est accompagné de son mari. Comment faire pour cacher ce secret ? Tout va basculer dès lors qu’il va échanger de corps avec son animal de compagnie, son chien… Ce court métrage résume en 9 minutes ce que vivent des millions de personnes à travers le monde et le fait bien, sans pour autant tomber dans le pathos ou les clichés.

Ce petit film est alors une réussite sur tous les points. Graphiquement, il offre des couleurs et une pâte graphique très appréciable qui ajoutera de la tendresse globale à l’animation de Out. De plus, le message final est également très important. Il s’agit d’un petit bijou qui nous est offert durant un peu moins de 10 minutes un moment déconnecté grâce une direction artistique remarquable comme nous l’offre habituellement ces petits films SparkShorts de Pixar sur Disney+.

On espère à l’avenir pouvoir découvrir plus de couples homosexuels dans d’autres créations de Disney ainsi que d’autres personnages LGBTQ+. Une entreprise comme celle-ci a évidemment un rôle important à jouer dans la représentation des minorités et de la pluralité des individus dans la société. Il s’agit dans tous les cas d’un premier pas très réussi et émouvant, abordant un sujet particulièrement touchant avec beaucoup de tendresse.